Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 16:11

De plus en plus sollicités par les consommateurs et usagers des transports ferroviaires qui se plaignent des tarifs, de la ponctualité, de leur situation de client captif etc., nous avons voulu en savoir plus et nous sommes allés à leur rencontre dans les trains.

570 personnes enquêtées sur de nombreuses lignes différentes nous donnent ainsi un instantané intéressant de l’appréciation des consommateurs.


On peut ainsi constater que :

-        87,1% des sondés trouvent les prix trop chers ou chers (42,4% des consommateurs questionnés jugent le prix du transport en train trop cher, et 44,7% le jugent cher). Seuls 10,8% considèrent le niveau de prix comme correct.
 

-        L’information sur les tarifs et la structure tarifaire apparait opaque pour 31,2% des sondés, et insuffisante pour 40,2%.de manière générale,
 

-        les améliorations attendues par les voyageurs portent sur une baisse des prix (49,1%), plus de ponctualité (29%), une amélioration des fréquences (12,4%) et du confort (7,7%)
 

Cette enquête souligne le risque de perte d’attractivité du train par les consommateurs et ce malgré les priorités affichées en faveur de ce dernier par les pouvoirs publics.

Par ailleurs, les consommateurs enquêtés pointent du doigt l’opacité de la tarification, la question des retards et surtout des indemnisations pour préjudice subi.

   

CE QUE DEMANDE LA CLCV 

 

o   Afficher clairement les objectifs de la SNCF au regard de sa mission de service public et définir à partir de ces objectifs une politique tarifaire claire, cohérente et transparente (en y associant les associations d’usagers) ;

o   Mettre en place (et en informer le public) une politique de tarif social claire, uniforme en plus des systèmes de subvention régionale actuels trop souvent confidentiels pour le grand public ;

o   Simplifier la grille tarifaire afin de permettre une meilleure lisibilité ;

o   Indiquer sur les billets le prix/kilomètre ;

o   Indiquer sur les billets le montant du péage acquitté par le voyageur en euros et en pourcentage du prix du billet ;

o   Mettre en place une information fiable, systématique et en temps réel des voyageurs à chaque retard ou perturbation ;

o   Mettre en place un système d’indemnisation lisible, clair, transparent par la SNCF pour tout type de trajet avec la possibilité dans tous les cas pour le consommateur de choisir entre un remboursement et des bons de voyage ;

o   Reprise par l’Etat de la dette transférée sur RFF lors de la création de l’établissement public en 1997.


 


La presse écrite et télévisuelle a repris notre communiqué de presse, voir une des vidéos : http://www.2424actu.fr/actualite-economique/des-tarifs-sncf-trop-eleves-selon-une-etude-2946273/

Partager cet article

Repost 0
Published by CLCV Côtes d'Armor
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la clcv des côtes d'armor
  • Le blog de la clcv des côtes d'armor
  • : Blog de la CLCV (consommation logement et cadre de vie) des Côtes d' Armor
  • Contact

Recherche

Thèmes